Amérique du Nord,  New-York

New-York, New-York (1/2)

L’année dernière, avec mon acolyte de voyage, Elodie, j’ai pris l’avion direction New-York city. Une destination dont on rêvait depuis des années et nous n’avons pas été déçues ! La ville ne dort jamais, on se sent tout petit au milieu de tous ces buildings, il y a toujours quelque chose à faire ou à voir et les américains sont en général bienveillants.

Fidèles à nous-mêmes, on voulait faire et voir le maximum (comme d’habitude). Voilà ce qu’on a fait et vu, en espérant vous inspirer.

► Bien se préparer :

  • Nous avions réservé nos billets d’avion avec la compagnie Wow Air. Ils proposaient les tarifs les plus intéressants à la période où on partait. De mémoire c’était environ 450 euros l’aller-retour en s’y prenant quelques mois à l’avance. On a eu une escale d’une heure et quelques à Reykjavic. On était pas pressées et on sait que ça joue sur le prix du billet.
  • Ce qu’il faut prévoir avant de partir : n’oubliez pas de faire une demande d’ESTA (qui coûte 14 dollars), qui correspond en gros à un visa vous donnant l’autorisation d’entrer aux Etats-Unis. Ne vous y prenez pas au dernier moment, la validation peut prendre un peu de temps. Il s’agit juste d’un questionnaire à remplir et à envoyer. Bien sûr, n’oubliez pas non plus votre passeport.
  • À prendre en compte : les 6h de décalage horaire.
  • Un logement Airbnb chez l’habitant dans le Bronx.
  • Concernant les transports, si vous partez comme nous pour une semaine, ne réfléchissez même pas et prenez une MetroCard illimitée. Nous sommes des grandes marcheuses et les distances ne nous effraient pas, mais New-York c’est très grand, donc le métro de temps en temps, c’est ultra pratique. A partir d’une dizaine de voyages, votre carte est rentabilisée. Je pense faire un point sur ça dans le prochain article parce qu’on a nous-mêmes eu des galères (on en rit après, no worries!).

► Times Square

On ne peut pas aller à New-York sans passer à Time Square. D’ailleurs, pendant notre séjour, on y est repassé, encore et encore, sans s’en lasser. L’ambiance est totalement différente de jour et de nuit. Si vous êtes fan de shopping, vous serez ravi(e)s avec toutes les boutiques qui s’y trouvent et pour les âmes d’enfants et les gourmands, n’oubliez pas de faire un tour à la boutique Disney et à M&M’s World.

 

► Le Rockefeller Center et le Top of the Rock

Pour une vue sur Manhattan, monter tout en haut du Rockefeller Center, au Top of the Rock. Le Rockefeller Center est un bâtiment qui date des années 1920, et un complexe commercial construit par la famille Rockefeller composé de dix-neuf bâtiments. Pour s’y rendre, direction le quartier de Midtown, à deux pas de la Cinquième Avenue (on ne peut, de toute façon, pas le louper!). L’observatoire, qui est situé au 70ème étage du Comcast Building, nous donne une vue à couper le souffle sur la ville. C’est l’un de mes endroits préférés. La vue est magnifique et les passionnés de photos seront ravis. Si vous voulez éviter la foule, allez-y tôt le matin. Nous y sommes allées en fin d’après-midi, et circuler devenait un peu compliqué. Avec le lever (ou le coucher) de soleil en plus sur la ville, que demander de plus?

Ce n’est pas le bâtiment le plus haut de la ville. Il y a également la possibilité de monter tout en haut de l’Empire State Building. Mais ce dernier est tellement beau, qu’on a préféré l’avoir sur nos photos, et nous ne regrettons pas! Depuis le Top of the Rock, on a également une vue sur Central Park d’un côté et de l’autre, on peut voir la Statue de la Liberté, au loin.

 

► Assister à un talk-show américain

Lors de notre passage à New-York, nous sommes aussi passées dire bonjour à Jimmy Fallon, dans ce même Rockefeller Center. Après avoir passé un long moment à admirer New-York sous le coucher de soleil, nous sommes redescendues et, un peu par hasard, nous avons aperçu une porte avec le nom de l’animateur américain.

Curieuses comme nous sommes, nous voulions savoir ce qui se trouvait derrière (nous pouvions toujours utiliser l’excuse du « we were looking for bathrooms » avec un accent bien français) et nous nous sommes retrouvées dans la boutique du talk show. Une dame, un peu plus loin, expliquait à des touristes que pour assister à l’enregistrement de l’émission, il fallait soit réserver à l’avance, soit venir le matin même, au pied du Rockefeller Center. La deuxième option permet en fait de récupérer les places des gens qui se désistent et ne viennent pas. Ce n’était pas du tout prévu dans notre programme. Mais comme nous sommes de grandes fans de Jimmy, on ne pouvait pas laisser passer cette chance!

Comment obtenir une place ?

Je tiens quand même à préciser que nous avons battu des records pour ce talk show. Nous avons donc passé la soirée à nous balader vers Time Square, nous avons mangé et nous nous sommes diriger vers le Rockefeller Centre. Eh oui! Notre Airbnb se trouvait dans le Bronx, donc le temps de rentrer en métro, se coucher et reprendre le métro pour venir faire la queue, cela ne valait pas le coup. Nous avons donc « dormi » dans les rues de New-York (le sol n’est pas très confortable 2/10 et la ville est bien fraîche dans la nuit) pour être au premier rang à 5h du matin afin d’être sûres à 100% d’avoir des places. Là, vous vous dites qu’on est folles. Sûrement.

Aucune grosse star n’était prévue, donc nous aurions pu arriver plus tard (nous le savons pour la prochaine fois), mais selon les invités prévoyaient d’arriver assez tôt. La queue commence à 5h, mais un des agents de la sécurité nous a dit que lorsque qu’un des membres des 1D était venu, les fans avaient limite camper pendant trois jours autour du bâtiment (y a pire que nous!). Et puis, cela parait logique, il n’y aura pas 50 personnes qui annuleront leur soirée avec Jimmy, donc disons que si vous êtes dans les 10 premiers vous avez de grandes chances d’avoir des places, pour le reste ce sera assez aléatoire.

Une fois votre ticket obtenu, ce n’est pas fini ! Vous devez revenir en fin d’après-midi, dans la boutique de l’émission pour avoir confirmation que vous assisterez bel et bien à l’enregistrement. Honnêtement, ça a été un super moment. L’attente était très agréable grâce aux autres fans rencontrés et à l’équipe qui nous a fait patienté avec des petits jeux. Très bonne ambiance, nous étions comme des gamines!

Si vous êtes fan du talk show et de Jimmy, je vous le conseille fortement. Bien sûr, il n’y a pas que Jimmy Fallon dans le bâtiment. Il y a également: Stephen Colbert et Seth Meyers, et peut-être d’autres que j’oublie. Si vous pouvez réserver à l’avance, faites le sur leur site, c’est peut-être plus pratique que de faire la queue à 5h, mais si vous décidez de le faire sur un coup de tête, ce n’est pas moi qui vais vous dire de ne pas le faire. C’est gratuit et je vous garantis que vous passerez une superbe soirée. Vous pourrez même peut-être passer à la télé et en garder un petit souvenir sympa (pour crâner auprès de vos potes et de votre famille).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

► Central Park

L’incontournable. Très certainement, le parc le plus connu au monde. Tout d’abord, il faut savoir qu’il est immense (341 hectares). Alors enfiler votre paire de baskets si vous prévoyez d’y faire un tour. Avec mon amie, Elodie, nous sortions de Harlem quand nous avons décidé d’en traverser une partie. Ce que je conseille, c’est d’y aller et de se laisser guider. C’est souvent en se « perdant » qu’on trouve les coins les plus sympathiques. Ce qui m’a marqué aussi, c’est l’ambiance bon enfant qui y règne. Certains jouent au baseball, d’autres font leur jogging, des familles font un pique-nique… En plus, nous y sommes allées fin avril et il faisait super beau (possibilité de faire bronzette dans l’herbe). Au départ, c’est quelque peu dépaysant de se retrouver au milieu de ce grand espace vert avec tous les buildings qui nous entourent, mais au final, c’est une grande bouffée d’air.

Le Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir. Le plus vaste plan d’eau de Central Park. la vue sur la ville y est splendide.

► Le quartier d’Harlem

Un autre de mes coups de coeur a été le quartier d’Harlem. Si vous êtes à New-York un dimanche matin, foncez dans une des églises qui s’y trouvent. Personnellement, on en a enchainé deux par hasard et on en ressort remplis de joie et d’amour, parés pour passer un happy day. Les gens vous prennent dans leurs bras, chantent, dansent et tapent dans leurs mains pendant des heures, et ça fait du bien. Vous me remercierez plus tard pour cette bonne dose d’happiness.

Lenox Avenue, rue principale d’Harlem

► Little Italy & Chinatown

Un midi dans la semaine, on cherchait un endroit où se balader et manger. On a décidé de se diriger vers les quartiers de Little Italy et Chinatown. Les rues sont très vivantes (et bondées comme on peut le voir sur les photos) et vous avez clairement le choix en ce qui concerne les restaurants.

Je vais m’arrêter là pour cet article. Je vous prévois une deuxième partie pour vous parler du pont de Brooklyn, de la High Line, d’un endroit super à Greenwich village et autres…

Et vous, vous êtes déjà allés à New-York ? Qu’avez-vous préféré ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *